Go up

This site uses cookies to improve your browsing experience. By browsing the site you agree to Our privacy policy.

Ok
Monet

Claude Monet est un célèbre peintre français du XIXe siècle. Il est le fondateur de l’impressionnisme, un courant artistique qui s’attache à capturer la lumière ainsi que les formes naturelles. Qui était Monet ? Pourquoi est-il connu ? Qu’est-ce que l’impressionnisme ?

 

L’enfance de Claude Monet

Claude Monet, également connu sous le nom d’Oscar-Claude ou Claude Oscar Monet, né le 14 novembre 1840 dans le neuvième arrondissement de Paris. Il est le deuxième fils de Claude-Adolphe, un agent de commerce, et Louise-Justine Aubrée Monet. Son frère aîné, Léon-Pascal Monet à quatre ans de plus que lui.

En 1845, sa famille s’installe au Havre, en Normandie. Claude Monet développe une passion pour le dessin. Dès son plus jeune âge, Claude Monet sait qu’il veut devenir artiste. Sa mère l’encourage quand son père souhaite qu’il se lance dans les affaires familiales.

Monet entre au lycée des arts du Havre le 1er avril 1851. Il se fait connaître pour ses caricatures au fusain ainsi que pour ses dessins des habitants de la ville. Il prend ses premiers cours de dessin avec Jacques-François Ochard, ancien élève de Jacques-Louis David. Il rencontre Eugène Boudin vers 1856/1857 qui deviendra alors son mentor. Il lui apprend à utiliser la peinture à l’huile et l’initie à la peinture en “plein air”, la pierre angulaire de l'œuvre de Claude Monet.

 

Les prémices de l'impressionnisme

À l’âge de 17 ans, suite à la mort de sa mère le 28 janvier 1857, Monet part vivre chez sa tante, Marie-Jeanne Lecadre. Cette dernière, étant amatrice de peinture, pousse son neveu dans la voie des beaux-arts lorsqu’il contracte la typhoïde au cours de son engagement de sept ans dans l’armée. Désabusé par l’art enseigné dans les universités, Monet devient l’élève de Charles Gleyre à Paris en 1862. Il y rencontre Alfred Sisley, Pierre-Auguste Renoir ainsi que Frédéric Bazille. Ensemble, ils créent, peu à peu, une nouvelle forme d’art en peignant les effets de la lumière en plein air avec des coups de pinceau rapides et des couleurs cassées, dans ce qui sera plus tard connu sous le nom d'impressionnisme. À cette époque, l’artiste peintre reçoit des conseils d’un peintre néerlandais, Johan Barthold Jongkind, un précurseur de l'impressionnisme.

Au cours du Salon de 1865, sa première exposition d’art annuelle à Paris, le Salon, deux des tableaux de l’artiste peintre, des paysages marins sont choisis. Un an plus tard, Monet est à nouveau sélectionné pour participer au Salon. Encore une fois, deux de ses tableaux sont choisi par les responsables du Salon, un tableau de paysage et “la Femme à la Robe Verte”, un portrait de Camille Doncieux, son amante et future épouse. Cette femme sera également la muse du peintre qu’on retrouvera dans de nombreux tableau tels que “La Femme dans le jardin” (1867) ou encore "Sur la rive de la Seine, Bennecourt" (1868).

Malgré une gloire soudaine et quelques éloges de la critique, le couple Monet connaît des difficultés financières, notamment à la naissance de leur premier fils, Jean, en 1867. Son père ne voulant pas l’aider, Claude Monet tente de se suicider dans la Seine en 1868.

 

Impression, soleil levant, un nouveau virage

En juin 1870, Claude Monet et Camille se marient. La même année, ils s’installent avec leur fils à Londres, en Angleterre, afin de fuir la guerre franco-prussienne. Il y rencontre Paul Durand-Ruel, son premier marchand d’art. Durant cette époque, Monet découvre les œuvres de John Constable et de Joseph Mallord William Turner. Leurs paysages vont inspirer des innovations de Monet dans l’étude de la couleur. Au printemps 1871, l’exposition de la Royal Academy refuse les œuvres de Monet.

Vers la fin de l’année 1871, Monet revient en France et s’installe à Argenteuil, qui à l’époque est un village situé sur la Seine près de Paris. C’est dans ce village que Claude Monet peint certaines de ses œuvres les plus connues.

//

Entre 1872 et 1873, Claude Monet peint “"Impression, soleil levant" représentant le port du Havre dans un brouillard matinal. Elle est exposée pour la première fois en 1874 dans une exposition de groupe dans les locaux du photographe Nadar. C’est à partir de ce titre que le critique d’art Louis Leroy invente le terme “impressionnisme” afin de dénigrer ce nouveau courant artistique. Les artistes de ce courant ont adopté ce nom.

Pour autant, l’artiste peintre connaît des années difficiles. Sa peinture ne lui permet pas de vivre et il perd sa femme en 1879, soit un an après la naissance de leur deuxième fils, Michel. Après la mort de Camille, Monet a peint une série de tableaux sinistres, la “série des glaces”

 

La renommée de Monet

Avant le décès de sa femme, les Monet étaient allés vivre avec Ernest et Alice Hoschedé et leurs six enfants. Claude Monet se rapproche peu à peu d’Alice et commence à avoir une relation amoureuse. Ernest et Alice ne divorceront jamais. En 1883, Alice et Monet s’installent à Giverny avec leurs enfants respectifs. Ce petit village en Normandie sera une source d’inspiration pour l’artiste. Après la mort d’Ernest en 1892, Monet et Alice se marient.

Durant cette période, le succès de l’artiste peintre se fait ressentir grâce à l’exportation de la peinture impressionniste aux Etats-Unis par Durand-Ruel. Monet réalise alors des séries de paysages qui marquent peu à peu l’histoire de l'impressionnisme.

Le fondateur de l'impressionnisme meurt à Giverny le 5 décembre 1926 en nous laissant “Le cycle des Nympheas”, sa dernière œuvre.